Vous pouvez joindre:

Autres articles de l'auteur

Bravo !

Bravo ! Le président de l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer (UMP), a salué mardi la parution au Journal officiel d'un décret...

Lire la suite

Décret concernant l'usage du titre de psychothérapeute

Dimanche 23 mai 2010 Décret n°2010-534 du 20 mai 2010 JORF n°0117 du 22 mai 2010 page 9448 texte n° 24 DECRET Décret n° 2010-534 du 20 mai 2010 relatif à l'usage du titre de psychothérapeute NOR: SASP1011132D Le...

Lire la suite

Ceux qui m'aiment...

Ceux qui m’aiment … A propos de « L’amour Lacan » de Jean Allouch EPEL Parlez moi d’amour...

Lire la suite

Pages

Vous pouvez joindre par téléphone:

telephone
Les psychanalystes dont les coordonnées figurent sur cette page acceptent de répondre en leur nom aux questions qui leur sont posées concernant la psychanalyse. Ils peuvent également fournir à leurs interlocuteurs des informations concernant le site oedipe. Les réponses qu’ils fournissent, sans prétendre à une impossible neutralité, se veulent non partisanes et aussi complètes que possible. Elles sont fonction du rapport de chacun au mouvement psychanalytique et à son histoire,ainsi que des modalités par lesquelles ils ou elles l'ont rejoint.

La règle posée par principe est le renvoi vers les sites ressources : Associations psychanalytiques, lieux de soins, bibliothèques, sites internet etc… Un essai de réponse raisonnée autant que personnalisée est l’objectif fixé. Il peut conduire à un second appel vers un autre interlocuteur.

Une réflexion et une mise en commun entre les analystes confrontés à cette expérience a lieu régulièrement

Si la discrétion est de mise entre nous, c’est sur la base d’une confiance mutuelle que nous réfléchissons ensemble sur les questions qui nous ont été posées et sur la façon dont nous y avons répondu. S’ils le souhaitent, nos interlocuteurs peuvent rester anonymes et dans le cas contraire nous ne ferons pas état de leur appel publiquement,sans écarter la possibilité d’une référence non nominative au sein d’une publication éventuelle.

Les analysants ou les patients en psychothérapie analytique seront invités à poser les questions concernant leur propre cure à leur analyste.

Nous savons bien cependant que sous couvert de psychanalyse toutes les dérives sont possibles. Ainsi les passages à l’actes de caractère sexuel ne sauraient être cautionnés. S’il ne nous appartient pas d’émettre le moindre jugement sur une donnée de caractère privé, chacun doit savoir que la praxis analytique, tout en pouvant être entendue comme une érotologie exclut tout passage à l’acte de cette nature au sein de la cure.











Marie-claude Labadie
Le jeudi matin de 10h a 12h au: 06 16 03 89 25

Géraldine Philippe
Le Mercredi de 14h à 16h.au: 06 08 83 17 53

Joseph Gazengel
Le Vendredi de 9h 30 à 11h 30 au : tel :01 48 83 93 18

Frédéric Rousseau
le samedi de 8 H 30 à 10 H 30 sur le 06 80 00 40 31