23/06/2018
Prix Œdipe 2019

Quels enseignements retenir concernant le vote pour le "Prix oedipe des libraires 2018 ?"

Chaque année, lorsque le dernier vote dans les librairies comptabilisé nous nous voyons pour faire un point sur les enseignements à tirer du vote des lecteurs tant en librairie que sur internet....Lire plus...

À propos...

Laurent Levaguerèse
Le site oedipe Le site Web oedipe a pour but de permettre à tous ceux que la psychanalyse freudienne intéresse, soit professionnellement soit personnellement d'obtenir des informations et d'échanger avec d'autres des idées, des réflexions, des propositions au sujet de la psychanalyse. Le site oedipe est ouvert à tous, quel que soit le choix associatif de chacun. Il vise à constituer un réseau et non une association . Chacun y est libre et responsable de son écrit et le soutient en son nom. Grâce au réseau Internet, les échanges internationaux sont rendus plus faciles qu'auparavant. La langue...Lire la suite

Annonces

Bonjour , je travaille dans 2 structures à Paris. L’une qui intervient auprès d’adultes vivants avec le VIH et l’autre...Read more

Articles

MANIFESTE DES PSYCHANALYSTES BRESILIENS POUR LA DEMOCRATIE

MANIFESTE DES PSYCHANALYSTES BRESILIENS POUR LA DEMOCRATIE Le Brésil se trouve à une croisée des chemins de son histoire. À la fin des trois prochaines semaines nous serons devant un choix qui modifiera de manière décisive notre horizon. Nous sommes tous convoqués à définir clairement le type de société que nous voulons. Les entités signataires de ce Manifeste — Sociétés psychanalytiques, Écoles de psychanalyse et Associations de psychanalystes — viennent publiquement manifester leur immense appréhension face à un scénario qui, de manière flagrante, met à mal l’État Démocratique de Droit...Lire la suite

Moi, Sigmund Freud 1er épisode : Siggi, un enfant en or

https://www.franceculture.fr/emissions/grande-traversee-moi-sigmund-freud/siggi-un-enfant-en-or Une prairie jaune et du pain noir. Une nourrice tchèque et une comptine. Une chute de tabouret et un médecin borgne. Les premiers souvenirs d’enfance du père de la psychanalyse. Colporteurs de père en fils, les Freud font du négoce de tissu, de fourrure et de miel entre la Galicie et la Moravie. Jusqu’à l’âge de trois ans, “Siggi” vit donc à Freiberg avec son père, sa très jeune mère, sa petite sœur, ses oncles et ses cousins de passage dans une pièce unique, au-dessus d’un atelier de serrurerie. L...Lire la suite

Pages

Chat ! Meurtre et enquête sous psychanalyse
Pierre-Georges Despierre : « Chat ! – Meurtre et enquête sous psychanalyse » L’Harmattan - Coll. Rue des écoles / Littérature – 108 p. 13 € Un notaire bohème, névrosé et pantouflard découvre l’infidélité de sa femme et quelques jours plus tard la mort de l’amant de celle-ci, son rival, en regardant la télévision. Trouble et dépression. Déboussolé, il entame une psychanalyse, participe à l’enquête, se métamorphose en Sherlock Holmes. Séances après séances apparaissent des symptômes tant psychiques que somatiques. Il ne lâche pas pour autant l’enquête. Son analyse va l’aider à y voir...
Jardins de mémoire
Jardin de mémoires…L’art du partage Quelque chose d’important est en train de se passer dans les relations déjà bien anciennes mais toujours passionnées qu’entretient le milieu artistique avec le monde de la psychiatrie. Ce n’est pas facile à saisir mais la mutation est peut-être majeure : après que nombre de productions de malades aient été élevées et reconnues comme des œuvres d’art [1] , après que la dimension soignante de la création artistique pour certains malades ait été largement documentée [2] et alors que beaucoup d’artistes et d’art-thérapeutes ont désormais investi le champ de la...
Plaire, aimer et courir vite : un nouvel impératif catégorique ? Actuellement sur les écrans, le film de Christophe Honoré Plaire aimer et courir vite plonge le spectateur (tout au moins celui que j’ai été) dans un abîme de perplexité. De part en part, voici une présentation de la culture gaie contemporaine… ou presque. Toutefois, quand on a dit cela sans plus , on n’a encore pas dit grand-chose. Les dialogues sont très écrits, littéraires, théâtraux – ce qui n’est pas si fréquent dans le cinéma contemporain. Une phrase en délivre la raison érotique, que je ne cite...